Apprendre à se connaître, à s'écouter, à se comprendre, à s'accepter, à s'aimer, à ressentir, à vibrer, à s'éveiller pour se sentir vivant...

Mais, je me connais déjà me direz vous, j’aime ceci, j’aime cela, mon caractère est comme ceci, mon caractère est comme cela, je ne supporte pas ceci, je ne supporte pas cela…..oui mais…. nous avons souvent une vision erronée de nous-même.

  • S’écouter, c’est être à l’écoute de son corps, de son esprit et de ses émotions.
  • Se connaître, c’est être conscient de ses forces et de ses ressources ainsi que de ses fragilités et de ses limites.
  • Se comprendre, c’est mettre du sens derrière nos actes, nos idées, nos changements et nos difficultés.
  • S’accepter, c’est s’apprécier dans son intégralité (défauts, qualités), accepter d’être unique et différent positivement.
  • S’aimer, c’est se chérir prendre soin de soi avec compassion et bienveillance, c’est aimer ce que l’on est et ce que l’on a.

(En écrivant ces lignes, je me dis que tous ces aspects pourraient faire l’objet d’une matière enseignée à l’école, restons confiant…)

Je pense que la compréhension et la découverte de soi, pour déclencher un mieux être, passe par une série de prise de conscience  en commençant par la connaissance de nos différents corps; physique, énergétique, mental et spirituel. Comment fonctionne l’être humain sous tous ses aspects ? Nous sommes des êtres multidimensionnels.

Je n’ai évidement pas la prétention de tout connaître mais, de part mes expériences, mes ressentis, il est possible aujourd’hui d’apprendre à se connaître, mais aussi à éprouver nos forces et nos faiblesses, à transformer en nous ce qui peut l’être, mais sans chercher à distordre ou à contrecarrer notre être profond.

Ce ne sont pas les choses extérieures et les circonstances qu’il faut changer en premier lieu mais notre attitude intérieure. Lorsque la transformation intérieure commence, la transformation extérieur suit d’elle-même.

Notre premier ami sur Terre, c’est notre corps !!!! Sans lui nous ne sommes rien alors quoi de plus normal que de partir à sa découverte et de comprendre son fonctionnement pour l’aider au maximum, et lui apporter tout l’amour nécessaire, c’est un travail d’équipe et c’est surtout lui qui nous communique toutes les informations nécessaires à notre bien être si on l’écoute évidemment.

Beaucoup d’humains commencent à être sensible à leur manière de se nourrir physiquement. Ils prennent de plus en plus conscience que ce qu’ils assimilent à des conséquences sur la planète ainsi que sur leur propre corps physique, sur les organes et les cellules. Beaucoup moins en revanche sont sensibles aux autres nourritures. Celles qui nourrissent leurs corps non visibles. Pourtant, l’humain gagnerait à être également vigilant sur sa nourriture émotionnelle, que ce soit à travers les chansons qu’il écoute, les films qu’il regarde ou autres vecteurs qui viennent stimuler son centre émotionnel. Il en est de même pour la nourriture du corps mental. Comme l’humain gagnerait en fluidité et en légèreté s’il ne se nourrissait pas de toutes ces opinions, ces luttes, ces préoccupations qui viennent plomber ses pensées ! Et qui bien souvent l’empêche d’accéder à des strates supérieures de son être, de sa réalité la plus élevée. Oui, vous l’aurez compris, chaque corps a besoin de sa nourriture.

Le corps physique a 5 besoins vitaux, quand ces besoins ne sont pas comblés, il en résulte un déséquilibre et tout déséquilibre prolongé résulte le chemin vers la maladie :

  • la respiration remplie d’énergie vitale subtile (le “prana”)
  • l’ingestion qui comprend l’eau et la nourriture
  • la digestion et l’assimilation
  • l’élimination
  • l’exploration et le repos (bouger, travailler, s’amuser, se reposer et le sommeil).

Ces besoins vous rappellent quelque chose ? allez…. chercher un peu, oui bingo, c’est exactement les besoins d’un nourrisson, eh oui ! c’est aussi simple que cela, la base des bases et nous sommes tous invités à réapprendre les bases….

Apprendre à se connaître, c’est dans un premier temps écouter ses besoins, et les besoins vitaux des êtres humains les voici, ils sont répertoriés dans la pyramide de Maslow.

Pour rester motivé, l’Homme a besoin d’avoir des objectifs alors si les premiers besoins ne sont pas satisfaits, il ne sera pas assez motivé pour satisfaire les suivants….

Listes de nos besoins et autres nourritures subtils

BESOINS DE SURVIE

Abri, eau, mouvement, nourriture, repos, sécurité, protection…

 

BESOINS D’AUTONOMIE

Affirmation de soi, choix, décider par soi-même, indépendance, liberté, solitude, calme, temps/espace pour soi…

BESOINS DE NOURRITURE SUBTIL

Affection, chaleur, confort, douceur, relaxation, détente, plaisirs, loisirs, soins, tendresse, caresses, sensualité, sexualité, humour, fête…

BESOINS D’INTÉGRITÉ

Authenticité, honnêteté, but, direction, connaissance de soi, valeurs, rêves, équilibre, estime de soi, respect de soi, amour de soi…

BESOINS D’ORDRE MENTAL

Clarté, réflexion, analyse, cohérence, conscience, exploration, découverte, informations, connaissances, simplicité, légèreté…

BESOINS D’EXPRESSION DE SOI

Accomplissement, réalisation, action, apprendre, créativité, évolution, développement, guérison, maîtrise, être la cause…

BESOINS D’ORDRE SOCIAL

Acceptation, amitié, amour, affection, communication, concertation, confiance…

BESOINS D’ORDRE SPIRITUEL

Amour, beauté, confiance, lâcher-prise, faire le deuil, espoir, ÊTRE, harmonie, paix, joie, sérénité, silence, inspiration, gratitude, remercier…

∞ ∞ ∞

“Nourrir la vie” pour se sentir vivant, c’est faire entrer tous les ingrédients qui lui sont indispensables. Il ne s’agit pas seulement des aliments ordinaires mais aussi des énergies qui nous entourent et que nous devons sans cesse compléter, des nourritures de notre mental voire d’autres nourritures plus spirituelles. Savoir gérer ces nourritures c’est savoir comment entretenir sa santé, mieux vivre et plus longtemps.

C’est avec cet état d’esprit que j’ai envie d’accompagner ceux qui le souhaitent, ceux qui ont vraiment envie au plus profond de leur Être de passer à l’action pour se transformer, pour ressentir, pour vibrer, pour s’éveiller à la vie et surtout pour donner du SENS à ce que nous sommes…

Pour cela j’ai plusieurs outils à ma disposition : l’iridologie, la naturopathie puis l’énergétique et évidemment mes expériences, mes ressentis , mes intuitions, mon écoute qui sont les plus importants à mon sens.

Frédéric Lenoir disait : “L’Âme du monde nous a donné un précieux attelage composé de deux chevaux et d’un cocher. Les deux chevaux, ce sont le corps physique, émotionnel et psychique. Le cocher, c’est l’âme spirituelle ou l’esprit. Tout au long de la vie, il nous faudra apprendre à maîtriser cet étrange attelage. Car sa bonne marche relève de la parfaite symbiose entre ces trois éléments qui le composent. Si le cocher est faible ou inexpérimenté et ne domine pas ses montures, l’attelage ira n’importe où s’échouera dans un ravin ou errera sans fin. Si les montures ne s’entendent pas, l’attelage sera très difficile à tenir et sa course chaotique. Si les montures sont fatiguées ou mal nourries, l’attelage avancera péniblement. 

Apprendre à vivre, cela commence donc par apprendre à connaître et prendre soin de son corps, de son psychisme et de son esprit afin de favoriser la bonne entente de ces trois dimensions de notre Être.”

∞ ∞ ∞